theme-sticky-logo-alt

Répertoire des arnaques

Infogreffe : le répertoire des arnaques.

Les entrepreneurs démarrant leur entreprise procèdent à l’inscription sur les divers registres des commerces, sociétés ou autres. Bien entendu, des sociétés ou pseudos sociétés en profitent pour vendre des services souvent inexistants,  ou même  facturer des formalités qui sont à l’origine gratuites.

Toutes les arnaques composant la rubrique « répertoire des arnaques » ont été répertoriées par Infogreffe via des entrepreneurs soucieux de signaler les escroqueries dont ils ont pu, ou failli, faire l’objet. Cette rubrique a vocation à devenir la référence pour tout chef d’entreprise qui souhaite vérifier en quelques clics si le courrier reçu est bien officiel ou au contraire si c’est une arnaque à laquelle il n’est nullement tenu de donner suite.

Les greffiers de Tribunaux de commerce assignent systématiquement en justice ces sociétés qui pratiquent des arnaques dites « au registre du commerce et des sociétés », c’est-à-dire les sollicitations non officielles pour inscription à des registres privés qui jouent sur la confusion avec Infogreffe, un greffe de Tribunal de commerce, le RSI, la tva intracommunautaire… etc.

arnaque

Vous pouvez consulter la liste des arnaques référencées en cliquant sur ce lien. Infogreffe vous encourage de plus à signaler les nouvelles arnaques dont vous pourriez être la cible.

Les vendeurs à la sauvette en danger

Il faut savoir que vous pouvez aussi signaler une entreprise frauduleuse à la Direction des Fraudes de votre région. De plus l’état fait la chasse aux boutiques et aux entreprises non déclarées, qui profitent de l’anonymat du web pour vendre des produits ou des services. Je vous conseille cet article.

Récemment, le Conseil d’Etat a validé une loi qui permet aux services des impôts de faire des recherches, en cas de doutes, sur les réseaux sociaux afin de vérifier le décalage entre les déclarations et les photos du quotidien. Le problème sera de faire la distinction entre les acquisitions réelles de voitures ou de vêtements de marques et les fantasmes des accros à Facebook ou Instagram. Ceci dit, ça fait longtemps que les services des impôts utilisent le net, en particulier Google Maps. En effet, les piscines, extensions de maison, Velux et autres, sont parfois installés sans demande de permis de construire. Il est facile de constater en ligne et de vérifier sur place.

Big Brother is Watching you !

Partagez:
Catégorie:Informations
Article précédent
Communiquez clairement et évitez les ennuis courants des mails
Article suivant
Publier sur Instagram avec Chrome

2 Commentaires

  • 10/03/2021 à 17h38
    Jacques Olivier LEMERLE

    C’est sans compter sur l’avalanche d’appels téléphoniques depuis des numéros en 09……qui ne laissent aucun message ou bien qui raccrochent si vous répondez !
    Voir qui vous prient de rappeler pour mieux vous piéger

    Répondre
    • 10/03/2021 à 18h16

      Le pire est que le Conseil d’Etat a supprimé un arrêté qui interdisait les plateformes d’utiliser des numéros courants. De ce fait les démarchages reprennent de plus belles. En tant que professionnels nous ne pouvons pas faire la différence entre l’appel d’un prospect et celui d’une plateforme et nous devons décrocher à chaque fois. J’ai l’impression de passer mon temps à bloquer des numéros. A ce sujet le système Bloctel était inefficace et semble abandonné. Bref, ça sera de pire en pire.

      Répondre

Laisser un commentaire

15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://infos.so-web.tech 300 0

Bienvenue

Inscrivez-vous à la Newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
.