Maneki-neko – まねきねこ

Category: Japan Culture

Le Chat qui invite

Le Maneki-neko, qui signifie littéralement “le chat qui invite”, est une statue traditionnelle représentant un chat assis, relevant la patte droite ou gauche (ou les deux) jusqu’aux oreilles. Considéré comme un chat porte-bonheur, il est très présent au Japon où on le fête le 29 septembre.

On le trouve dans pratiquement toutes les entreprises ( même chez so-web et so-design !) pour attirer et favoriser la prospérité du lien.

La provenance initiale de ce “chat du bonheur” n’est pas des plus évidentes à retracer. Estimée au cours de l’époque Edo, entre 1603 et 1868, différentes légendes racontent qu’il aurait notamment protégé des passants de la foudre en les conviant à s’écarter de leur chemin initial. Le proverbe japonais “si tu es pressé, fais un détour” serait issu de cette histoire.

La signification du geste

Dans la gestuelle japonaise, la position du bras levée avec la main abaissée invite l’interlocuteur à venir et non pas comme en occident à dire “au revoir”.

La croyance veut que :
la patte droite relevée facilite l’argent et la chance ;
la patte gauche privilégie l’accueil et la relation client-boutique ;
alors que les deux pattes ensemble protègent la maison ou l’établissement.
Plus la patte est tenue haute, plus les effets seraient puissants.

Des représentations montrent le Maneki-Neko orné de divers accessoires, à commencer par son inévitable collier rouge à clochette et sa pièce d’or en monnaie de l’époque sur le ventre. Les Japonais y sont tellement attachés que le Maneki-Neko possède même son propre jour dédié non férié.

En intro : notre Maneki-neko 🙂

 

Laisser un commentaire

Bienvenue

Inscrivez-vous à la Newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
.