Cravate et économie d’énergie – クール・ビズ

Cool Biz – le Cool business made in Japan.

Après quelques articles assez techniques, je vais propose de vous changer l’esprit avec une petite info japonaise. Nous parlerons du “Cool Biz”, particulièrement d’actualité chaque été lorsque nous avons de plus en plus “d’alertes “canicules.

Cool Biz, s’écrit en Japonais en Katakana, alphabet réservé aux mots étrangers. クール・ビズ : ce mot est donc le diminutif de Cool Business. Mais que se cache t’il derrière ce terme ?

Le Cool Biz est une mesure adoptée déja en 2005 par le gouvernement du premier ministre japonais de l’époque, Jun’ichirō Koizumi. C’est une réflexion qu’il a développé avec son ministère de l’environnement, afin de combattre le réchauffement climatique. Une mesure toute simple a été décrétée : promouvoir dans les bureaux la tenue de travail moins formelle, c’est à dire sans veste ni cravate.

C’est tout à fait dans le style des méthodes d’optimisation du quotidien que l’on rencontre par exemple dans le Gemba Kaizen.

Idée farfelue ou apport réel du Cool Biz ?

Cool Biz Koizumi

Concrètement, il s’agit de réduire l’usage de l’air climatisé dans les bureaux ou dans les habitations privées. Si les appareils d’air climatisé fonctionnent moins, ils contribuent moins à la consommation énergétique, donc à l’effet de serre. De plus, il est suggéré aux employés de bureau de ne pas porter de cravate ni de veste.

Dans les bureaux une différence de 26,2 à 28 °C pour la température de maintenance, entrainerait une réduction de consommation d’équivalent CO2 de 160 à 2,900,000 tonnes. Ceci qui donne un effet substantiel de réduction de gaz à effet de serre. En octobre 2005, le ministre a estimé une réduction de 460 000 tonnes-CO2, l’équivalent de CO2 émis par un million de foyers durant un mois. En 2006 le résultat était nettement meilleur. Le chiffre se portait à une réduction de 1 140 000 tonnes-CO2, l’équivalent de CO2 émis par 2,5 millions de foyers durant un mois.

Dans les maisons, on rappelle aux ménages que le fait de gagner simplement un degré sur leur climatisation entraîne déjà un effet sur le rejet de gaz à effet de serre.

Effet de masse

Cool Biz ABE

Il ne faut pas oublier que la population du Japon est de plus de 120 000 000 d’habitants, le double de la France. La tenue de l’employé de bureau est réellement le “costume-cravate”, d’une façon très formelle. Nous disons toujours que les petits ruisseaux font les grande rivière. Il n’y a pas de petites économies.

C’est en 2019 – 14 ans après le Japon – que le ministre François de Rugy fit de même sur un plateau de télé. Il a prodigué des conseils vestimentaires relatif a l’épisode caniculaire de Juin 2019. A noter que ce ministre n’a fait aucune mention sur l’existence de ce type de mesure en vigueur depuis 2005 au Japon. C’est une fois de plus une sorte de vol intellectuel.

Le gouvernement sud-coréen a entrepris une campagne semblable en 2006.  Le “Trades Union Congress”, la fédération des syndicats au Royaume-Uni, a insisté pour que l’on suive l’exemple japonais. Le gouvernement de Shinzō Abe (au centre sur la photo ci-dessus) perpétue la mesure en faisant aussi régulièrement la promotion du Cool Biz.

Laisser un commentaire

Bienvenue

Inscrivez-vous à la Newsletter

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
.